Vent d'Ouest, les rencontres, le mouvement

Invitation Cleguerec 2017

Posté par VENT D OUEST à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 JUIN SOIREE DES AMIS ET PARTENAIRES A CLEGUEREC

 VENT D'OUEST 2017

SOIREE DES AMIS ET PARTENAIRES

D a n i e l   G i l l e s    D a n i e l   K e r j e a n

e t   l e s   a m i s   d e

V e n t  d’ O u e s t

o n t   l e   p l a i s i r   d e   v o u s   i n v i t e r

à   u n   m o m e n t   c o n v i v i a l   e t   d î n a t o i r e 

v e n d r e d i  2 3  j u i n  à  p a r t i r  d e  1 9 h 0 0 

« Maison du Peuple », rue du Paradis 56480 Cléguérec 

Contact de notre hôte Daniel Kerjean : 02 97 38 01 82  kerjean.daniel@wanadoo.fr

 

PARTICIPATION : 15 € / apéritif, repas et boissons compris

(Paiement sur place)

Afin d’assurer un bon accueil aux convives RESERVATION IMPERATIVE

merci de confirmer votre participation auprès de : François Guion

9, rue René Cassin 56530 Quéven frguion@orange.fr 06 07 24 25 75

ou Daniel Gilles : 06 37 8/7 01 14   gillesdani@orange.fr

Posté par VENT D OUEST à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

50 PARTICIPANTS A LA SOIREE VENT D'OUEST DU 17 MARS

En cette période électorale où les opinions les engagements sont souvent tranchés, et parce que depuis quelques temps il est devenu très difficile de maintenir un lieu tolérant où peuvent cohabiter dans un débat des hommes ou femmes politiques ou du mouvement social ,les rencontres Vent d'ouest ont fait évoluer leur formule habituelle.

Ils y avaient pourtant essayé de faire avancer ensemble des diagnostics des analyses, des conceptions ,des propositions. Sans renoncer à cette «marque de fabrique» ,Vent d'ouest avait proposé une soirée «livres de bord» en invitant des auteurs à présenter leur ouvrage et échanger avec une salle d'amis et de citoyens .

Pendant deux heures et avant que les participants ne partagent un repas de crêpes des plus convivial concocté par nos hôtes de l'albatros au golf de Quéven les exposés et débats ont été riches rythmés par un trio de jazz épatant.

C'est Jean-Michel Le boulanger auteur d'un « manifeste pour une France de la diversité» qui a démarré la soirée . Avec son éloquence habituelle notre universitaire,Vice président du conseil régional a présenté quelques unes des idées de son manifeste préfacée par Edwy Plenel , Président et cofondateur de Médiapart. Non sans avoir débusqué la propension des médias à banaliser ou dénaturer l'utilisation des «mots» dans le sens d'une pensée dominante souvent dangereuse, non sans avoir dit son trouble devant l'évolution du débat politique, les risques de la montée de votes d'extrême droite et de d'abstention allant jusqu'à rappeler avec une grande lucidité qu'en Bretagne la liste conduite par JY Le Drian sur laquelle il était ,n'avait dans la situation particulière post attentats, recueilli seulement l' adhésion d' 1/4 des inscrits.«3bretons sur 4 n'avaient pas voté pour nous !». Non sans avoir, encore, élargi son propos aux questions très actuelles de l' intégration des réfugiés ou migrants venant d'autres pays. Le débat et les questions de la salle lui permettant de rebondir et de préciser ses conceptions sur la richesse de la diversité ou sur la nécessaire invention d'une république des territoires, d'une république multiculturelle enfin assumée.

Puis ce fut le tour de l'ouvrage «sans domicile fisc» d' Eric et Alain Bocquet respectivement sénateur et député du Nord, édité au cherche midi, que Pierre Gaumeton journaliste indépendant et co-rédacteur nous a présenté. Après avoir rappelé la genèse de ce travail s'appuyant notamment sur les commission d'enquête du sénat et de l'assemblée nationale sur l'évasion fiscale ,les paradis fiscaux le (mauvais) rôle de nombre de banques, et sur des auditions et dialogues inédits réalisés auprès de responsables financiers, économiques et politiques de tous horizons , Pierre Gaumeton a vraiment donné envie à tous les participants de se livrer à la lecture exhaustive d'un formidable document qui éclaire d'une lumière crue les mécanismes et les insupportables réalités de la dictature de la finance et du capitalisme financier mondialisé. Le sociologue altermondialiste Jean Ziegler dans sa préface: «l'ordre cannibale du monde» et le pape François parlant de «l'argent le fumier du diable!» donnent le ton au début de l'ouvrage. Les différents chapitres remarquablement documentés, charpentés et argumentés permettront au lecteur, à l'instar de l'émission désormais connue «cash investigation», de pénétrer les terres trop méconnues des rouages inouïs de l'argent roi. Ils éclairent les hypocrisies de tous ordres des représentants des fameuses «règles d'or» parfois présentés comme neufs mais, et c'est d'actualité, qui mettent en musique «il faut que tout change pour que rien ne change». Dans le débat qui suivit Pierre Gaumeton a pu développer quelques préconisations de mesures directes et concrètes pour la France, l'Europe pour le monde ,jusqu'à l'idée d'une COP fiscale … Ces questions resteront une problématique centrale pour l'avenir de l'humanité et pour conserver une espérance.

Daniel Gilles, président de Vent d'ouest, imitant un peu François Busnel de «la grande librairie» concluait cette rencontre en signalant des ouvrages très politiques liés au quinquennat qui s'achève ou aux visions et programmes des candidats à l'élection présidentielle et donnait rendez vous aux amis de Vent d'ouest pour de nouvelles initiatives fin juin à Cléguerec* et après l'été sous une forme à préciser.

 * Vendredi 23 juin 18H 30 Cléguerec maison du peuple rue du Paradis ….

Posté par VENT D OUEST à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Livres de Bords Télégramme 25 03 2017

Posté par VENT D OUEST à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ouest France 14 03 2017

VdO Ouest France 14 03 2017

Posté par VENT D OUEST à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Lez Télégramme 14 03 2017

VdO Télégramme 14 03 2017

Posté par VENT D OUEST à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Invitation VdO 2017 JPEG

Posté par VENT D OUEST à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 JANVIER 2017 LES VOEUX DE VENT D'OUEST

Scan Invitation voeux VdO 2017

Posté par VENT D OUEST à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

ASSEMBLEE GENERALE DU 9 DECEMBRE 2016

LE RAPPORT MORAL ET D'ACTIVITES PRESENTE PAR DANIEL GILLES, PRESIDENT DE VENT D'OUEST

Dans son introduction, Daniel GILLES a à la fois présenté un rapport moral et d'activité pour l'année 2016 qui s'achève et en rappelant quelques éléments du contexte, et proposé quelques grandes lignes de l’activité pour les mois à venir.

Retraçant rapidement l'histoire de l'association et du mouvement initié en 2007, il a rappelé l'action menée pendant les 5 années Sarkozy- Fillon , et l' orientation toujours maintenue de faire vivre un lieu où des personnalités de progrès avec leurs itinéraires et sensibilités dialoguent et échangent avec respect et tolérance. Rappelé pour s'en féliciter que ce travail avait concouru sans doute modestement mais réellement aux rassemblements et résultats positifs de 2010 (régionales en Bretagne) de 2011 (sénatoriales en Morbihan) et de 2012 présidentielles et législatives.

Avec le changement de 2012, les 2 premières années les rencontres s'étaient poursuivies correctement même si le quinquennat se déroulait sans grand élan, mais les évolutions de début 2014 (politique de l'offre, changement de gouvernement… les très mauvais résultats des municipales et le raidissement des équipes gouvernementales devant des critiques de plus en plus vives rendaient de plus en plus difficiles les rencontres. Reportées en 2014, elles se tinrent à nouveau différemment en mai 2015. 2015 puis 2016 furent marquées par plusieurs tragédies (attentats état islamique...) tandis que le gouvernement d’E. Valls s'enferrait dans la déchéance de nationalité et la loi travail, clivant davantage les progressistes.

A la rentrée 2016 entre les questions des calendriers des uns et des autres les initiatives fermées et nos propres faiblesses nous avons dû reporter les rencontres envisagées. Néanmoins diverses initiatives ont pu néanmoins se tenir et maintenir des liens (en 2016 vœux janvier, AG février, matinale à Lorient en mars et soirée de Cléguérec en juin) rassemblant plus de 150 participants. Ce blog comme celui de l'association diffusant les réflexions sur les réseaux sociaux.

Rappelant alors le contexte récent dans le monde USA , Cuba, Chine, Moyen Orient… en Europe (Brexit, montée des populismes, Russie... les évolutions au plan économique social environnemental sociétal marquées notamment par l'aggravation des inégalités au plan mondial , il en vient à la situation française depuis la rentrée largement tournée vers les échéances de 2017. Il brosse le tableau au plan politique de forces d'extrême droite «radicalisées» s'appuyant sur les ressentiments de nombreuses gens (M le Pen avait déjà obtenu plus de 6 millions de voix en 2012!), d' une partie de la droite bien à droite (marquée sociologiquement et idéologiquement, par le niveau de revenus et l’âge) qui vient de porter largement Fillon dans la primaire de la droite en écartant sèchement Sarkozy et Juppé. Pour constater une certaine droitisation souvent bien aidée par nombre de médias mais aussi pour souligner qu'une grande majorité de nos compatriotes ne se retrouvent pas dans un match programmé Fillon -Le Pen, ni dans une assemblée très majoritairement peuplée d'élus Les Républicains et Front National.

Pour autant le moins que l'on puisse dire est qu'une voie alternative claire n 'apparaît pas ce jour comme évidente du fait de la diversité des courants de pensée, du rôle souvent fermé des partis, et d'une constitution, d'institutions et de mode de scrutin redoutables.

Avec le renoncement début décembre du président sortant à briguer un nouveau mandat et les divisions existantes au centre comme à gauche comme aussi au sein d'une gauche plus critique la situation reste très incertaine et les débats s'aiguisent même si nombreux sont ceux qui cherchent la voie toujours escarpée du rassemblement si nécessaire.

L'organisation d'une primaire de la gauche et du progrès pourrait être un exercice citoyen de très grande ampleur même si la situation n'est plus la même qu'en 2012 où, inédite, elle avait mobilisé près de 3millions d’hommes et de femmes. L'idée de travailler à son succès d'ici fin janvier ne peut laisser insensible une association comme Vent d'Ouest même si des obstacles existent pour qu'elle soit vraiment ouverte et que des citoyens sont aussi d'ores et déjà tentés de suivre des personnalités qui proposent une démarche de soutien immédiat à leur candidature (France insoumise avec JL. Mélenchon ou E. Macron notamment) les candidatures nombreuses pour le moment pour la primaire amenant aussi de rudes débats.

Dans ces conditions le mouvement Vent d'Ouest conscient de sa modestie mais toujours résolu à travailler aux échanges respectueux constructifs et au rassemblement des hommes et des femmes de progrès appelle les uns et les autres à ne pas perdre espoir à s'engager en conscience. Il donne rendez-vous aux ami(e)s qui seront disponibles et intéressés le samedi 28 janvier après midi pour une rencontre des vœux et prépare une initiative sous une forme nouvelle en mars prochain.

L'assemblée générale présidée par Marc Cozilis, après en avoir débattu a adopté à l'unanimité le rapport moral, le rapport financier (reconduction de la cotisation 20 € et 30 € pour les couples) à ce jour environ 50 adhérents), les orientations ainsi résumées, a reconduit également le Président Daniel GILLES et renouvelé le conseil d'administration et le bureau.

Le Bureau : Daniel Gilles, Président, François Guion, secrétaire, Serge Pichon, trésorier, Danielle Le Marre, secrétaire adjointe, Loic Champagnat, trésorier adjoint, Martial Le Boulh, Marc Cozilis, vices présidents.

Le Conseil d’Administration : Outre les membres du bureau, Noël Roger, Catherine Joliy, Jean Le Borgne

 À QUEVEN LE 9/12/2016

Posté par VENT D OUEST à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'impossible pari des rencontres Vent d'Ouest 2016

3 QUESTIONS A DANIEL GILLES

Le blog : Lorsque vous avez créé les rencontres Vent d'Ouest, les forces de gauche venaient de subir une nouvelle et forte défaite lors des rendez-vous nationaux de 2007 après celles de 2002, Nicolas Sarkozy et François Fillon allaient mener pendant cinq ans leurs orientations à la tête du pays. Quel était alors votre but et votre esprit ?

Daniel.Gilles : « J'avais effectivement lancé cette idée lors d'une discussion à la Région avec Jean-Yves Le Drian, Marylise Le Branchu après les présidentielles et législatives de 2007. A l'époque Jean-Yves LeDrian estimait qu'une nouvelle défaite en 2012 entraînerait une disparition de la gauche et du P.S. ! Je ne sais ce qu'il pense aujourd'hui pour 2017… Avec des amis du pays de Lorient et de Bretagne nous nous sommes mis au travail. Les rencontres furent fixées fin aout à Lorient avec l'idée d'y inviter des personnalités de progrès sur deux jours dans un esprit d'échange, de respect et sur des thèmes de fond. Si les premiers cités ont été aux rendez-vous à plusieurs reprises nombre de personnalités françaises ont participé durant ces 8 années : des anciens ministres de la gauche plurielle Jean-Claude Gayssot, Guy Hascoët ou Marie-George Buffet, des députés européens, Francis Wurtz Isabelle Thomas, des parlementaires, Jean-Claude Sandrier du Berry, André Chassaigne d'Auvergne, Marc Dolez du Nord, Jean-Noël Carpentier du Val d'Oise, Gwenegan.Bui, Gwendal Rouillard, Philippe Nogues ou Odette Herviaux... mais aussi des acteurs du mouvement social comme Jean-Christophe Le Duigou ou Bernard Thibaud; des débatteurs comme Stéphane Le Foll , Richard Ferrand, François de Rugy, François Delapierre, ou Paul Molac et nombre d'élus et d'acteurs de la région… »

Le blog : Si on peut penser que ce lieu ait contribué au rassemblement pour le «changement» de 2012, a-t-il eu le même rôle depuis ? N’avez-vous pas des difficultés à le maintenir ?

Daniel.Gilles : « En effet ! Pourtant, Stéphane Le Foll avait considéré fin 2011 que si le changement intervenait en 2012 ceux qui « seraient aux manettes » se devraient de revenir régulièrement devant les composantes de la majorité ayant permis ce changement ! Il avait même estimé que c'était un manquement essentiel pendant l'épisode du gouvernement Jospin... Les éditions tenues dans la 1ere partie du quinquennat de François Hollande 2012/2013 ont été intéressantes et empruntes de retenues, même si le débat d'idées avait lieu. Depuis 2014 force est de constater que c’est devenu de plus en plus difficile, chacun pense avoir raison tout seul ! L’équipe gouvernementale s'est davantage raidie devant l'incompréhension sociale et populaire, d'autre courants se livrent à une action de dénigrement assez systématique tandis que l'extrême droite et la droite ne sont évidemment pas en reste, le tout à grand renfort de médias. Les partis ou courants semblant s'occuper d'abord de leurs intérêts plutôt que de ceux du pays, du peuple. Quand à celles et ceux qui veulent faire émerger du neuf, ils ont mille peine à construire.

Il est vrai aussi que les effets d'une crise économique sociale financière qui s'étend dans le monde en Europe n’épargnent pas la France. Les terribles inégalités comme les scandales de la domination du capitalisme financier, les désordres géopolitiques se sont violemment accrus de par le monde et pas seulement au Moyen-Orient. Les tragédies humaines, les violences terroristes impactent durement les réflexions et, l'heure semble être pour les opinions à se jeter vers des conceptions très rétrogrades et dangereuses.

Le pari d'inviter les différents courants et composantes des forces progressistes de rechercher ensemble avec les citoyens après un travail sur les diagnostics, des voies pour de grandes orientations et des institutions nouvelles pour l'avenir ici, en Europe, dans le monde et faire gagner des propositions rassembleuses et populaires apparaît être un pari impossible ! Pourtant devant les incertitudes, les menaces de montées populistes, aux Etats Unis au Royaume Uni en Autriche comme en France devant le renforcements de régimes autoritaires de l’Arabie Saoudite à la Turquie la Russie, aux pays d’Asie ou d’Afrique, devant les reculs observés en Amérique du Sud il est clair que plus que jamais le rassemblement des progressistes et démocrates dans leur diversité est nécessaire. »

Le blog : Donc quid des rencontres initialement prévues les 1 et 2 septembre ?

Daniel.Gilles : « Certains appareils maintiennent des initiatives en cercles fermés fin août, début septembre, les groupes parlementaires préparent leur rentrée, des tentatives autour de leaders qui tous semblent obsédés par la présidentielle se multiplient. Des initiatives qui se voulaient plus larges sont reportées sine die comme les traditionnelles universités d'été de La Rochelle un moment annoncées à Nantes, les questions de sécurité ou de nécessité d'union nationale sont énoncées tandis que des stratégies diverses se mettent en place de manière confuse et conflictuelles en préparation de 2017. que des primaires organisées selon des règles curieuses et des calendriers, le mouvement social se prépare à de nouvelles actions à la rentrée...

Aussi malgré des réponses positives de principe aux premières invitations et contacts pris dans l'optique de tenir nos rencontres début septembre à Lorient nous voyons bien que le choc des calendriers des uns et des autres, les difficultés objectives d'organiser un rassemblement ouvert de cette nature, rend notre pari trop exigeant pour une association indépendante rassemblant des femmes et des hommes de bonne volonté, et même si celle-ci a continué d'essayer de maintenir réflexions et dialogues et organisé 4 initiatives de qualité au cours de la dernière année , nous avons pris la décision d'un report de cette 9e édition en espérant pouvoir envisager de tenir une initiative d'ici la fin de l'année. »

 

 

Posté par VENT D OUEST à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]