Samedi 27 janvier apres midi maussade le palais des congres de lorient et la salle colbert accueille avec vue sur le bassin à flot la galette républicaine de début d'année de l'association Vent d'ouest.

Une quarantaine de présents 3 interventions plusieurs messages lus et un moment de convivialité pour clore cette traditionnelle rencontre.

 

Daniel GILLES le président lance la rencontre en rappelant brièvement la genèse et l'histoire de ces initiatives depuis 2007 dans leur contexte, non sans rappeler que pour la premiere fois celle-ci se tien sans francois Guion « cheville ouvrière» récemment disparue. Il rappelle les évolutions lors des rencontres de ces 10 dernières années. Pour en arriver aux bouleversements politiques intervenus en France et dans le monde.

Il rappelait qu'après la présidence Sarkozy déjà bling bling et décomplexée le quinquennat Hollande avait démarré bien lentement en matière de réforme positive pour le peuple durant la période Ayrault ,puis évolué rapidement à partir de début 2014 vers une politique de plus en plus désastreuse menée sous la houlette de Manuel Valls et de plus en plus pensée et impulsée au plan économique et financier par un petit nouveau (EM) qui parlait à l'oreille du président et lui inculquait ce qu'il appelait la grammaire de l'ordre du capitalisme financier

On sait comment hollande a jeté l'éponge fin 2016 et nous avons vu arriver avec le soutien de toute la planète finance du Medef, des médiacrates qui depuis un an matraquait à coup de une et d'émissions de TV laudatrices ce jeune énarque de Bercy et de la banque Rotschild et de son épouse avec un mouvement créé de toute pièce un mouvement et des discours prétendant être de gauche et de droite ce qui comme disait l'autre assurait qu'il n'était sûrement pas de gauche.

Avec le mécanisme de l'élection présidentielle une droite «destroyée» avec le candidat fillon une extrême droite dont on avait gonflé les voiles et une gauche divisée malgré une bonne campagne de Mélenchon, Hamon, vainqueur de la primaire trahi par une bonne partie du PS et quelques candidatures réduites au témoignage, ce Macron s'imposait sans coup férir fêtait sa victoire et celui de la finance des le 1 er tour puis engrangeait une majorité introuvable composée pour une grande part de godillots et d'opportunistes aux législatives de juin.

Immédiatement il mettait en œuvre ses choix nommait un gouvernement ou matignon bercy le ministère du travail allait aux mains d 'hommes ou de femmes de droite ou de drh et managers du privé,les ordonnances étaient signées avec un céremonial américain le petit monarque allant de com en com de par le monde pour imposer aux français son image et celle de son épouse et ses idées complexes…. mais souvent dangereuses pour les valeurs de liberté d'égalité de fraternité ….

 

la gauche éparpillée le mouvement social lui aussi en difficulté voire sidéré n'ont pas pu au cours de cette première année empêcher une première avalanche de mauvais coups contre le monde du travail et de la création, contre les retraités, les jeunes mais aussi les commerçants artisans et entrepreneurs, contre aussi les petits épargnants, contre les services publics (de l'éducation les hôpitaux le logement….) contre les collectivités et leur projets d'équipements utiles et de développement et contre bien sur …… les idées humanistes et de progrès…. les faits sont là ! je ne vais pas développer, d'autres que moi vont s'exprimer, tout cela dans un contexte mondial qui ne manque pas d'être inquiétant ...

 

Comment peut essayer notre association vent d'ouest de poursuivre sa route dans ces bouleversements? il s'agit peut être d'abord et comme toujours de tenter de résister à la pensée dominante alimentée par les possédants et les diverses nuances de réactionnaires, de maintenir nos rendez vous et tenter fin de l'été de reprendre l'organisation de nouvelles rencontres dans ce paysage nouveau, en tenant compte alors que chacun de son coté, les insoumis, le pcf, le mouvement génération(s) de Hamon ,le ps et ses différente fractions et d'autres mouvements tentent des refondations organisent leurs réflexions leur congrès…. que différents ouvrages ou textes essaient d'imaginer d'ores et déjà une alternative je viens d'en lire plusieurs…. La période qui vient appelle un grand bouillonnement et de l'imagination chacun devra y apporter sa pierre….

 

Daniel GILLES s'arrête pour passer la parole à René le Moullec maire de Guéméné sur scorff acteur de la communauté du roi Morvan et du centre Bretagne Président du conseil de surveillance de l'hopital public celui-ci évoque les contraintes et les difficultés d'un Maire d'une commune qui se bat avec tout son territoire pour maintenir ses projets d'équipements comme son action sociale et qui aujourd'hui n'a pas de visibilité pour ses moyens, subit des transferts de charges et le flou de l'action de l'état.

Marc Cozilis ancien maire de Quéven et figure actuelle de l'opposition à l'équipe de droite qui a profité de la division à gauche en 2014 prend alors la parole pour illustrer les mauvais coups que vivent beaucoup de ses concitoyens en ce début d'année pour les retraités des dizaines d 'euros par mois en moins pour les retraités, aucun coup de pouce pour les salaires dans le privé comme pour les fonctionnaires, baisse des aides APL, dans le même temps augmentation de l'énergie, (gaz , pompe…) de divers tarifs du forfait hospitalier il ne peut tout évoquer Evidemment de l'autre coté les détenteurs de grosses fortunes les affairistes de tout calibres se frottent les mains….

 

D GILLES poursuit par des messages de Philippe Nogues, anc député du Morbihan de M chapiro, de T Louarn, excuse Yann Syz, Guy roussel, D Kerjean,…. il lit un message de Jacques Cheminade de L luc Gonneau qui vient de faire paraître une nouvelle édition du webzine de la Gauche cactus ainsi qu'un Message de Michel Le Scouarnec qui vient de terminer un mandat de sénateur du Morbihan et qui appelle à se mobiliser en résistance et à préparer les futures échéances européennes et municipales

 

Il termine en renouvelant à tous et à chacun au nom de Vent d'Ouest des vœux pour que 2018 et les suivantes soient les meilleures possibles faites de nouvelles résistances de nouvelles actions positives dans les institutions comme dans la société de nouveaux rassemblement et espoirs

 

Il se rappelle qu'un chanteur qu'il aimait bien disait en imaginant l'avenir à 5, 10 ou 15 ans, « Mais peut être que pour nous les vieux de demain la vie aura changé en s'y prenant nous-même et sans attendre à refaire le présent « ….